05/06/2004

Routes

Les nuages ont envahi mon ciel bleu, le vent dérange mon beau lac endormi, un éclair s'échappe, déchire les cieux, les vagues se déchaînent sans accalmie. La pluie comme les larmes de mon coeur tombe, tombe et ne cesse de se déverser, je suis totalement perdue...j'ai peur.
 
Je ne sens plus rien dans mon torse, qu'une souffrance lente et sourde qui affamée aspire mes faibles forces...Nombreux mes profonds désirs : joie, bonheur, absence de peine mais tous mettent un barrage à mon plaisir, jouant avec moi, excitant ma haine.
 
Perte total du contrôle de mes emotions, passer sans étapes du rire aux larmes, n'obéissant qu'à de sombres pulsions qui font de moi la plus terrible des armes. Jamais je ne vous ferai du mal, bien loin de moi cette idée, une solution plus simple de facilité, je m'observe, m'analyse et me détruit peu à peu
 
Sur les routes de la vie, il n'y'a pas de trottoir où marcher tranquillement, toujours ce danger sur la route ces autres qui vous menacent...gare aux accidents

00:56 Écrit par teen_spirit | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

. Jamais je ne vous ferai du mal, bien loin de moi cette idée, une solution plus simple de facilité, je m'observe, m'analyse et me détruit peu à peu...............je ne sais pas si ton écriture est un exercice de style ou si elle reflete parfaitement ton état d'âme....dans ce dernier cas, je te dis: je vis l'auto-destruction et elle ne présente aucun interêt, juste une salle d'attente.......merde, tu es tres intelligente et sensible, ne fais pas attention aux perversités du monde extérieur et construis le tien, ta norme.

Écrit par : V. | 06/06/2004

rentrée tard... mon écriture est malheureusement le reflet de mes pensées de tous les jours, l'auto-destruction (à defaut de l'auto-dérision) est la seule chose dont je suis capable pour l'instant, après on verra...
qui d'autre que moi va s'adapter à mon monde ? j'aime pas tellement la solitude.

Écrit par : teen_spirit | 06/06/2004

Stp pourrais-tu m'écrire ? Cela me ferait plaisir, vraiment. Ce que tu veux.

Merci.

Écrit par : Didi_du_nord | 06/06/2004

.. pas de problème...ravie de te voir laisser un comm. ^^

Écrit par : teen_spirit | 06/06/2004

J'ai eu exactement le même sentiment que V. ... Je me suis dit que ce message était différent des précédents, sortait d'une expression joliment littéraire de sentiments avec lesquels tu joues.

J'ai eu le sentiment que quelquechose de bien plus intense, poignant qu'à l'accoutumée ne s'était produit en toi. Avec une saisissante angoisse à la clé, une paralysie.

A l'époque, quand tu étais dans ce tourment, je t'aurais tendu la main... non pas que j'aie la prétention de me croire infailliblement secourable, mais pour te confirmer que tu n'es pas seule et qu'il existe des gens qui te veulent du bien, juste pour que cesse au moins un instant ta dérive.

Je souhaite que tu ailles beaucoup mieux, et que tu as repris tes ancrages dans la vie.

Écrit par : aSchwarzie | 04/08/2004

Les commentaires sont fermés.