09/06/2004

Amant céleste

Le grand ciel de mille feux brille ce soir
Homme coquet, veste ornée de diamants
Les cheveux lâches, serties de moires,
Tend vers moi son visage charmant
 
Je me plonge dans ses yeux sans tarder
Où scintillent quantité d'étoiles éphémères
Guides, acteurs de nos sombres destinées
Autants de bouteilles jetées à la mer
 
Trop de choix, doutes, indécisions
Autant de questions, sans aucune réponse
Tant de soucis qui accaparent mon attention
Sans me laisser de joie ne serait-ce qu'une once
 
Dans l'iris de ses yeux, quelque chose d'anormal
Plus d'étoile, rien qu'une obscurité infinie
Tant de voyageurs perdus à travers les vals
Plus de repères...peut-être dans une autre vie

11:52 Écrit par teen_spirit | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

... She draws on her skin the scars which will mark the child..

Écrit par : Haku | 09/06/2004

°°° Que de "spleen" dans ce joli poème que de tristesse dans ces yeux là...A bientôt et merci pour ton réconfort...

Écrit par : Neige | 10/06/2004

Une grande poésie s'est emarée de toi... ...et de tes textes, ma belle poétesse !

Il y a au moins autant de charme
et de délicatesse,
que de larme
ou de tristesse...

Écrit par : aSchwarzie | 07/08/2004

Les commentaires sont fermés.