16/06/2004

Cogito ergo sum (1)

Rien à signaler - stop - ai vu Kill Bill - stop - bon film - stop - plus malade - stop
 
Ma journée d'hier, mes journées pourraient se résumer à de simples télégrammes si je ne pensais pas...cogito ergo sum, je pense donc je suis :
 
Je suis déterminée, à travailler d'arrache pied l'an prchain, pour montrer à tous ceux qui ont trop parlé par rapport à mon orientation en L, que je n'y vais pas parce que c'est la voie la plus simple (qui a dit ça ??) mais par pure envie. Voilà j'adore les lettres alors je vais essayer d'approfondir ce que je sais dejà, je ne vois pas où est la facilité là dedans. Toujours été passionée par la littéreature, même si à la base c'était une obligation de la part de mon père, c'est devenu rapidement une passion. Ce qui fait que je me retrouve à relire des livres aujourd'hui que j'avais lu plus jeune, évidemment on évolue et on appréhende le livre d'une autre manière...Je vais m'essayer aussi à la philo avant d'arriver en terminale, histoire d'avoir dejà un train d'avance, quitte à relire après de la même façon. Penser...à mon avis c'est important, même si je dois apprendre à moins le faire, toutes les civilisations jusqu'à present que l'on a voulu soumettre, on leur à refusé le savoir, le droit d'apprendre et de réfléchir par eux mêmes, je refuse de ne pas savoir. Si je pouvais, plus tard, je vivrais dans un coin reculé d'Irlande dans un petit cottage...je me vois dejà passant des journées et des nuits dans un bon fauteuil, un feu de cheminée, et un bouquin, écrivant quand j'en aurais envie...je rêve. 

17:24 Écrit par teen_spirit | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

La littérature n'a rien de facile ! Au contraire, je pense que c'est une des rares voies qu'il n'est pas possible de poursuivre avec la raison seule, sans se déssécher l'âme.

Il faut une véritable implication dans cette littérature pour en percevoir toute l'immatérialité qui lui confère sa densité, son volume, son intensité... sinon passer à côté.

C'est aussi une voie difficile à cause des débouchés professionnels limités qu'elle offre... et de la passion qu'elle suppose... Quiconque a vécu par passion sait aussi qu'elle peut vous consumer si on y prend garde...

Je te souhaite le plus beau des épanouissements dans cette voie qui sera plus tortueuse que tu ne crois, mais qui offre à ses nombreux détours de magnifiques satisfactions à qui regarde avec le coeur.

Écrit par : aSchwarzie | 07/08/2004

Les commentaires sont fermés.