16/06/2004

Cogito ergo sum (2)

J'ai retrouvé une nouvelle et des poèmes que j'avais écrit il y'a maintenant trois ans...que d'immaturité, sérieusement dejà que ce que j'écris parfois me semble pas très bien, mais là j'ai trouvé ça carrément mauvais. J'aurais donc évolué sur le plan de l'écriture suivant peut-être uen évolution mentale, sûrement même. J'espère évoluer encore, en tout cas je ne veux pas que mon écriture reste figée à ce stade "primaire". Quand je relis ce blog, globalement j'aime ce qui j'y ai écrit, j'y ai mis tellement de moi même, que quelque part ça fait plaisir. Je me demande où j'en serais dans quelques années, pour le moment j'écris que des choses issues d'un certain mal être, si plus tard je me sens mieux qu'écrirai-je alors ? Je ne pense pas que j'arrive à faire ressortir un bien-être, comment trouver des mots, plus beaux encore que la beauté d'un instant, d'un évènement ? Je ne sais pas. Ca ne m'inquiète pas, enfin si un peu parfois parce que j'ai l'impression que la source de mon inspiration c'est l'accumulation de tant de choses non dites, quand ces choses auront été exprimées, je me demande ce qui me restera, un vide peut-être que j'aimerais pouvoir encore combler avec des mots.

21:36 Écrit par teen_spirit | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

A la façon dont tu écris... ...je pense que tu n'as rien à craindre : tu sembles écrire comme tu penses, et ton jeune esprit bouillonnant d'interrogations, fertile en supputations, pétri d'émotions et tourbillonnant de vie aura visiblement toujours un sujet à décortiquer, analyser... et partager !

En tout cas, je nous le souhaite avec ferveur...

Les mots ne doivent pas être plus "beaux" qu'avant.
Ils doivent seulement rester juste... et si ce que tu vis est authentique (beau ou non), les mots sublimeront ta pensée et tes émotions.
Et cette source là ne s'épuisra probablement jamais...

:-)

Écrit par : aSchwarzie | 07/08/2004

Les commentaires sont fermés.