16/06/2004

Cogito ergo sum (3)

Je me trouve de plus en plus sensible et quelque part ça me gêne au cas où certaines personnes mal intentionnées essaient d'en profiter, pardon que personne ne prenne ceci pour lui/elle je parle en général. En général, parce que j'ai connu beaucoup de personnes qui n'attendaient qu'une faiblesse d'une autre pour les détruire. On m'a demandé si tout ce que je vivais maintenant était le résultat de nombreuses déceptions dans le passé, même pas. Je n'ai pas été beaucoup déçue pour le moment, normal je n'ai jamais vraiment pris de risques, j'ai attendu que les choses arrivent, sans jamais vraimant réagir à temps, si je n'étais pas presque sûre d'une chose, jamais je ne tentais. D'ailleurs, je peux compter sur les doigts d'une main les personnes qui m'ont vraiment déçue : mon père, Simon et P., en plus je ne pense pas qu'ils l'aient fait intentionellement à part peut-être Simon. La plus grande déception aujourd'hui est justement de ne pas avoir pris assez de risques autour de moi même, le risque par exemple de rester moi et de perdre quelques personnes, le risque d'une solitude...aujourd'ui les gens qui m'entourent me semblent tellement dérisoires par rapport à toute la solitude que ressent mon être. Une solitude tantôt étouffante, tantôt apaisante.

21:40 Écrit par teen_spirit | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Ta sensibilité te particularise ... ... et la cultiver t'honore. C'est un bien précieux qui te permettra de rester réellement vivante et participante de ton entourage.

Je ne pense pas que tu n'aies pris quasiment aucun risque... je pense que tu as pris le risque de penser avant d'agir, de privilégier tes principes au lieu du paraître, de faire le pari que la marginalisation que tu en subis en conséquence vaut plus la peine d'être vécue que l'artificialité d'être fondue dans la masse anonyme et de pensée uniforme...

Et en ce sens tu as pris un risque majeur que peu osent prendre, encore moins des adolescent(e)s ... et l'assumer comme tu le fais en est la preuve au quotidien.

Écrit par : aSchwarzie | 07/08/2004

Les commentaires sont fermés.