19/06/2004

Amertume légère

Aujourd'hui j'ai vu un papillon, quoi d'extraordinaire ?
 
Tandis qu'il flottait dans l'air, ses ailes étalées dans le soleil, ignorant ma presence. C'était d'une telle beauté, oh fallait le voir, chef d'oeuvre parfait, rien que grâce et majesté. Alors j'ai pensé, comme je l'enviais, parti d'une simple chrysalide, dans une prison de soie, il est devenu cette chose gracieuse, tellement libre. J'aurais aimé être lui, suspendu dans l'air, sans l'attente du temps, chose tellement parfaite...
 
[ Mais au fond d'un verre et sur un écran, la réalité ressurgit ]
 
Je ne suis qu'un pantin, au bout de six fils, six sens, perfides, toute pleine d'illusions..un autre là haut s'amuse, Buddah, Dieu ou Allah peu importe, ils ont le même humour de toute façon.

03:45 Écrit par teen_spirit | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Buddha, Dieu ou Allah Pour le(s) comprendre(nt), dans son (leur) humour, il faut le(s) joindre l'espace d'un moment, d'un instant. Cela n'efface pas les peines, uniquement ainsi est permis de les comprendre. C'est déjà beaucoup.

Écrit par : libre pensée | 20/06/2004

Tu es chrysalide... ... et les fils de tes sens qui t'entortillent, ne sont pas si perfides, mais ce linceul qui te tiens prisonnière et dont tu cherches déjà à te débarrasser.

Envole toi, beau papillon en transformation que tu es !
Mais ne laisse pas tes sens à l'abandon ! Ils sont les yeux lucides sur ton existence, que le papillon dont tu parlais n'auras jamais l'usage pour éviter la flamme qui va le consumer jusqu'à sa perte...

Écrit par : aSchwarzie | 07/08/2004

Les commentaires sont fermés.