13/07/2004

Sauvez cette étoile...

J'ai fait quelque chose que je regrette, et que que je continuerai sans doute à regretter pendant longtemps. Comme j'aurais voulu que les choses se passent autrement ! J'ai l'impression que tout ce que j'entreprends sans cesse au niveau de ma vie sociale est un échec. Soit rien ne va, ou alors quand ça va bien, ça ne va bien qu'un moment. On dit "après la pluie le beau temps" en ce moment ce serait plutôt "après le soleil, le deluge".
 
Quelqu'un que j'apprécie beaucoup semble devoir s'effacer de ma toile, mais ma toile refaite encore une fois, me semble aussi totalement ratée. Les couleurs peu à peu se melangent, quand coulent mes larmes salées...Je n'aime pas que deux personnes que j'aime chacune à ma manière semblent être en opposition, ça m'est trop difficile à supporter, mais perdre l'un deux est encore pire et c'est le schéma que je reproduis. J'aurais aimé que ces deux personnes puissent à défaut de s'entendre éprouver un minimum de respect l'un envers l'autre, ça ne peut pas aller que dans un sens.
 
Elle, mon supérieur à parlé, d'un ton que je ne lui aurais jamais prêté, elle a dit le fond de sa pensée, devant mon visage impassible elle ne se rendait sans doute pas compte de ce qu'elle me faisait, elle parlait bien au mépris de ce que je lui avais dejà dit, au mépris de la personne concernée, du mépris...rien que ça, mais c'est trop pour moi. Quoique j'ai pu lui faire savoir, elle semble n'avoir rien compris, ce serait peut-être mieux pour moi si j'étais capable de lui en vouloir ne serait-ce qu'un peu, mais je n'en suis même pas coupable, et je me lamente toute seule. Rapidement mise aux oubliettes, la Ornella, super forte.
 
Pour elle quelques années, auraient tout changés, quelques années de plus ne font pas tout. Je pourrais lui reparler, encore, mais j'ai le sentiment que certaines âmes ne sont pas faites de la même matière, et ne peuvent se comprendre que sur certains points, dommage alors que quand on rencontre quelqu'un un petit peu comme soi, cela ne marche pas. Y'a des gens profonds et d'autres qui ne le sont pas, comment lui parler de nourritures de l'esprit ? comment lui dire que les mots couchés sur un support parfois seuls suffisent ?
 
J'imagine dejà le mal, l'incompréhension peut-être que j'ai pu causer de l'autre côté, pas la peine d'imaginer comment j'ai mal, je le sens bien trop.
 
Si tu crois encore, qu'on peut sauver cette étoile...

23:22 Écrit par teen_spirit | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Couraaage ! Difficile de se sentir incompris alors qu'on espérait l'être...
suis sure qu'on peut toujours sauver cette étoile !

Écrit par : Val | 14/07/2004

Les commentaires sont fermés.