19/07/2004

Equilibre

   [Ange Noir a dit : Equilibre - voilà le secret pour ne pas se brûler les ailes... ]

Des ailes qui peu à peu ne me soutiennent plus,
J'avance maintenant sur des jambes tremblantes,
Toutes ces choses que j'ai pu rater, si j'avais su...
Les sens en alerte, le moindre coup de vent,
Un seul mot, risquent de me faire flancher.
 
Pour sa vision nocturne, en chat me metamorphoser
Car comment pourrais-je sinon avancer dans le noir ?
Je suis comme ce funambule qui se balance là haut,
Mais sur une lame tranchante, j'avance sans un mot,
Suspendue entre le ciel, la terre, la vie et la mort.
 
Marchant sur cette lame, violente corde de ma vie,
Etirée au dessus de l'agitation de mon esprit,
Fragile et perchée sur cette périlleuse ligne,
Sans cesse, ma sinistre chute j'imagine...
Mon âme voudrait s'envoler, se liberer de ce corps.
 
Des démons de part et d'autre tirent sur cette corde,
Me taquinent, veulent me faire tomber dans les abîmes,
Des anges tentent de me sauver mais sèment la discorde,
Seuls eux, osent encore des sourires magnanimes...
Mais est-ce que je porte moi le sourire d'un échec ?


17:04 Écrit par teen_spirit | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Très beau ce texte et très touchant...
Je suis souvent en équilibre ainsi mais toujours des mains tendues surgissent pour me remettre d'aplomb....alors,je te tends mes mains....
Bisous

Écrit par : Ange Noir | 19/07/2004

alors là, j'adore ;) Très imagé, pleins de métaphores mais dans le fond.... Tellement vrai !!!
bizz

Écrit par : Val | 19/07/2004

... tes texte sont toujours aussi beau et tellement vrai
bizz et bonne fin de journee a toi

Écrit par : someone | 20/07/2004

Un auteur classique anglophone disait ... To be or not to be.

Quand on décide d'être, on fait tout pour.
L'énergie n'a plus de quota, n'est plus quantifiable.
On devient être.
La vie est faite de choix.
Et tôt ou tard, on doit prendre parti.

Écrit par : Un lecteur habituel | 20/07/2004

... cette même personne disait aussi que la vie était un théâtre où chacun devait jouer son rôle...quel rôle ?
il me semble parfois que dans certaines pièces de théâtre, on ne peut choisir ce rôle

Écrit par : teen_spirit | 20/07/2004

... Très joli texte.Faut perdre de temps en temps l'equilibre........

Écrit par : Mister h | 21/07/2004

Pour Teen_spirit .... Justement, l'auteur classique disant que la vie était un théâtre où chacun devait jouer son rôle, impose qu'il faille donc le déterminer, l'enrôler, l'assumer suivant volonté personnelle.

Écrit par : Un lecteur habituel | 21/07/2004

Les commentaires sont fermés.