25/10/2004

Emotionless


 
Parfois on n'arrive pas à dire précisément tout ce qu'on ressent, tout ce qu'on peut dire c'est qu'on se sent bien ou mal...
 
Mon correspondant et ami hier, a su bien mettre les mots sur tout cela : il avait l'impression que je n'avais plus d'emotions ou que je n'arrivais pas à les transmettre. Une fois dit, cela me semblait tellement évident. Je me sens vide à l'intérieur, ça sonne creux...mon rire résonne dans le vide, mes larmes ne coulent pas, je ne me sens pas emplie de tristesse ou de peine, à cela s'est substitué un vide immense qui ne me fait pas mal pour autant...Est-ce ça la légèreté ?
 
Est-ce que c'est ça le bonheur ?
 
Encore une fois peut-être n'ai-je droit qu'à un substitut, pas de malheur, mais pas de bonheur suffisemment palpable non plus.
 
Je passe par un moment de manque de créativité, c'est à dire que je n'arrive pas à écrire une seule ligne de potable. Tout est trop empli de cynisme. J'essaie de ne pas dramatiser mais ça m'embête quand même, je ne me forcerai pas, en tout cas j'espère que c'est bien passager. Je ne sais toujours pas quoi faire de ce blog, enfin j'y réfléchirai encore.


11:01 Écrit par teen_spirit | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

... Il y a des moments comme ca dans la vie, ou apres avoir evoluer et grimper des marches, on arrive a un palier et on ne sait plus... prends le temps de te poser, prends du toi, retrouve toi avec toi meme, fixe toi de nouveaux objectifs et ce sera reparti pour un tour...
en ce qui concerne ton blog, ici ou ailleurs continue a ecrire meme si ca te semble decousu...
mais dis nous ou on peut te lire

Écrit par : lezz78 | 25/10/2004

Juste... un ptit message pour te passer un coucou, j'espere que tu sauras faire le bon choix...
Bonne soirée, gros bisous

Écrit par : Jubei | 26/10/2004

Transition... ... je pense que c'est surtout une transition, une transformation intérieure... peut-être te prépares-tu à ta prochaine métamorphose de chrysalide en papillon ?

Sans être réducteur, tu m'as fait penser à ce que j'ai observé chez mes jeunes enfants: la croissance (e l'acquisition des compétences et de la maturité qui va avec) s'accompagne de phases de progressions nettes, puis de phases plateau quiservent à assimiler les acquis, à intégrer les expériences vécues, pour pouvoir les réutiliser utilsement à l'avenir... parfois même ces phases plateau peuvent comporter de légères régressions, retours en arrière à certains anciennes valeurs sécurisantes...

De mes yeux novices --car ils te connaissent si peu en realité-- je ne décèle aucune absence d'émotion, une accalmie sans doute oui, et la perplexité intérieure de se calme... avant la tempête ? Ce qui m'a semblé par contre évident, c'est que ta sensibilité et ton authenticité sont elles toujours aussi intactes... comme le regard intelligent que tu poses sur ta vie et ses enjeux.

Peut-être qu'au terme de cette période transitoire tu n'auras plus les mêmes raisons de poursuivre ce blog... mais peut-être en auras tu d'autres pour le reprendre, ou en faire naître un autre ? Qui sait ? Nous verrons bien... et ceux qui aiment te lire, en secret, croisent les doigts...

Écrit par : aSchwarzie | 27/10/2004

Arrghhhhh ...tant de typos dans mon post précédent ! pardonne mes doigts fébriles qui fourché sur ce maudit clavier... je serai plus attentif à l'avenir, c'est promis.

Écrit par : aSchwarzie | 27/10/2004

Pour ma part ... n'arrête pas, même si autrui te fait penser à tout basculer, ne t'arrête pas.

Sans doute ne t'attendais-tu pas à me lire ici encore, mais il y a des plaisirs de l'âme textuelle auxquels on ne peut se priver.

Merci si .... :o)

Écrit par : Du nord | 28/10/2004

Les commentaires sont fermés.