30/11/2004

A la revoyure

Parce que je suis une fillette qui ne sait pas ce qu'elle est, ce qu'elle veut
Parce qu'il m'arrive d'être impulsive
Parce que je ne contôle ni ma vie, ni mes sentiments
Parce que ce lieu est mien
Parce que je dois y laisser autant de mes peines que de mes joies
Parce que plein de choses....
Je vais arracher les mauvaises herbes et recommencer.
 
Ma vie...ma vie a repris ce qui semble être son état naturel, une jungle étrange de joies et de mélancolie où la cacophonie de mes pensées m'assourdit. J'ai vu arriver ce que je n'avais pas connu depuis longtemps, j'ai pris cela pour un arrêt définitif de ces moments si down, ça ressemblait tellement à ces années perdues dont il ne me reste que des bribes de souvenir ! J'ai ri et souri, echo dans le vide, sonorités sans sens, les gens sont là et pourtant...J'ai substitué au peu de paroles que je prononçais déjà ces éclats de rire, d'une certaine façon, j'ai pris cette hilarité sincère pour du bonheur...je suis si nulle parfois.
 
J'ai trop besoin de ces pages virtuelles pour les abandonner, n'est-ce pas lorsque quelque chose disparaît de sa vie que l'on se rend compte de son importance ? Je n'ai pas nié mais sous-estimé l'importance de cet endroit. On m'a dit que je me laissais trop enfermer dans mon monde, parfois j'en viens à penser que le monde réel, où règne un monstre d'erreur, de fausseté et de tromperie au milieu de quelques rares coeurs soucieux ne vaut pas le mien...et encore faut-il savoir lire dans ces coeurs.
 
Je suis déçue, mais heureuse d'avoir la possiblité de revenir, revenir de chez les vivants.

11:33 Écrit par teen_spirit | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

hellow bon retour...

Écrit par : lezz78 | 30/11/2004

...revenir de chez les vivants.... c'est court mais ça explique très bien ce que les gens "comme nous" ressentent. Happy que tu sois revenue, même si cela implique que tu n'es pas heureuse à 100%... mais le fait d'avoir des passages down n'est il pas la preuve que l'on est vraiment sensible à ce qui nous entoure, c mieux d'être sad parfois que de sourire tt le temps en vivant dans un monde a qui l'on voile sa tristesse... non?

Écrit par : cortexxx | 01/12/2004

reminescence et conscience... Je suis content que tu es fait ça. Pour moi, tu as besoin de ce blog, quand j'ai relu ton "oeuvre, la frequence des posts, cela faisais une cassure brutale. Tu as d'ailleurs vu comment j'ai réagis à la fermeture maintenant temporaire.
Tu es une paumée! (comme tu m'as dit, moi aussi, on est dans la même embarcation!) Mais continue d'errer, moi j'aime, tu le sais, tu connais ta valeur à mes yeux.

Écrit par : Unknown | 01/12/2004

Welcome back ! Me suis-je jamais demandé si je devais justifier pourquoi après dix ans j'ai repris des échanges de courrier papier avec une lointaine personne à peine connue ? Pourquoi après plusieurs années de répit j'ai repris mes pastels, ou quinze années de retraite mes brosses et peintures à l'huile ?

De plus en plus souvent je réalise --pour moi en tout cas-- que l'important et en tout cas l'utile et le pertinent, pour ma relation à moi même et donc à autrui in fine, n'est pas tant le *pourquoi* de ce que j'ai réalisé et laisse désormais derrière moi (bien sûr ça compte) que le *comment* de, tenant compte de cet héritage, ce que je vais entreprendre et espère laisser à ceux que je cotoie.

Aborder les choses ainsi m'a permis de mieux faire coexister mes déceptions et désillusions --car je crois être un grand idéaliste avec une foi quasi inébranlable el l'Homme-- avec ma volonté de vouloir poursuivre ce que même moi parfois ai pu laisser en jachère.

Dans ce que j'ai lu de toi et la parcelle d'image que tu restitues ainsi, je trouve autant des errances que des certitudes... mais le premier ne signifie pas pour autant 'erreurs', et le second n'empêche pas les saines remises en question.

Continue à laisser ton coeur guider tes pas, ils semblent s'être bien rarement trompés je trouve, et ta raison toujours les alimenter de cette énergie pure et vive qui t'anime !

Au plaisir de te lire et relire encore... et te parler ainsi, j'espère.

Écrit par : aSchwarzie | 02/12/2004

Virtuel le monde virtuel est tellemement attirant, mais le réveil tellement douloureux.
Prends soin de toi

Écrit par : Epine de Rose | 02/12/2004

... "j'ai essayé de vivre dans le monde réel mais j'ai été lassé avant même de commencer" The smiths...je pense aussi etre qq qui se renferme souvent sur soi et pourtt j'essaie tout de meme toujours de rencontrer les exceptions (ca me fait aussi penser a une magnifik musik "no one is there de sopor aeternus)

++

Écrit par : teenangeangst | 02/02/2005

Les commentaires sont fermés.