23/02/2005

Let's have a war so you can go and die



Brisée au fond, elle n'a plus rien à cacher, champ de bataille en son corps. Et son coeur est tic tac...une bombe qui bat au rythme binaire de la cadence, un deux - un deux. Elle traverse les barbelés, lambeaux de chair sacrifiés, coups de feu et coups de blues. Des yeux qui saignent et une âme qui crie l'incompréhension...désolée d'être née pauvre, désolée d'être née fille, désolée d'être une infime part de l'humanité...tellement désolée...
Kaki camouflage et cicatrices bleues indigo, oh maman - métal froid disque dur - clic - oh maman je n'ai pas regardé où j'ai marché, je courais, oh maman je crois que je vais sauter...

[ Hard to live when the world keeps dying ]




19:12 Écrit par teen_spirit | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

. Texte dur... mais bien ecrit...
Bisoux pour toi :)

Écrit par : Jubei | 23/02/2005

¤__¤ ca montre bien une réalité parfois incomprehensible mais pourtant tellement vrai et stupide.
c'est bien exprimé ici ;)

Écrit par : Illusion | 24/02/2005

... Réel, mais atroce.
Biz :x

Écrit par : Epine de Rose | 24/02/2005

... Alors là, je suis scotchée... J'adore ! Si noir, si vrai, ...
Bisous

Écrit par : Val | 24/02/2005

Les commentaires sont fermés.