17/03/2005

Je ne t'oublierai jamais mais...


Thought I'd cry for you forever
But I couldn't so I didn't
People's children die and they don't even cry forever
Thought I'd see your face in my mind for all time
But I thought all wrong and the world did not end
Didn't even need therapy to rehabilitate my smile...
(Rejazz, Regina Spektor)
 
C'est marrant. J'en ai versé des larmes, j'ai cru dans l'excès du moment que je ne pourrais jamais l'oublier. Le monde était injuste, ma mère était injuste, Dieu auquel je ne crois même pas était injuste. Ma vie allait changer, redevenir si vide sans ses mots, j'allais ressentir un manque énorme... à jamais. Pourtant, je suis là, je souris vraiment parfois, les larmes ne viennent plus, et je ne m'attache et ne m'attacherai plus jamais à quelqu'un comme ça. Parce que c'est insensé quelque part, et qu'il faut d'abord apprendre à être heureuse seule. Je le pense.
 
Aujourd'hui j'ai entendu une chanson. J'ai la manie d'associer à chaque personne que j'aime bien une ou plusieurs chansons. Alors j'ai entendu une de ses chansons... Rien. Le souvenir que c'était la sienne mais c'est tout. Pas de regrets, de nostalgie, de larmes ou même seulement de peine...rien. J'aime pas le mot rien.
 
Ca veut dire que le Tout est parti.



19:10 Écrit par teen_spirit | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

ça veut aussi dire que le ballon est enfin retombé au sol, s'y est écrasé au maximum du poids de sa chute et pour un instant, l'instant présent figé, n'a plus aucun mouvement mais ... est prêt à repartir du rebond suivant qui pourra jaillir vers d'autres lieux, d'autres jardins à humer, d'autres terres se semailles.

Tu aimeras encore, plus que tu n'imagines --ça se lit entre les lignes-- mais tu sauras garder de ceux qui t'auront accompagnée sur un segment de ton chemin ces souvenirs qui donneront tout leur sens aux segments du chemin que tu découvres...

... et où le ballon de l'existence t'offriras encore de nombreux rebonds. Ô merveille de l'oubli et de la résilience...

Écrit par : AlterMind | 18/03/2005

... Je pense qu'il est temps pour moi de cesser d'écrire, je pars...
Mais bon, toujours là pour lire et passer...
Bises

Écrit par : Epine de Rose | 19/03/2005

Ptet Qu'avant d'apprendre à être heureux, faut apprendre à avoir des moments durs seul, se prendre 2-3 baffes, apprendre à les encaisser pour mieux les éviter...
Bon dimanche m'dame
bizouuu

Écrit par : Val | 19/03/2005

lien juste un pti lien a propos du rien ...: http://minilien.com/?USzubTcS1k

Écrit par : teenangeangst | 21/03/2005

Les commentaires sont fermés.